Martín Martínez-Navarro

Membre associé

Martín Martínez-Navarro est référendaire au Tribunal de l’Union.

 

Activités de recherche

 

Ses activités de recherche se concentrent sur le rôle et les activités du Médiateur européen afin de promouvoir une bonne administration au sein des institutions de l’Union, le droit de la concurrence et la libre circulation des marchandises.

 

Activités d’enseignement

 

Référendaire au Tribunal de l’Union, Martín Martínez Navarro est en charge du cours « law and economics of competition » dispensé en anglais au sein de l’Executive Master in European Union Studies (MEUS). Dans le cadre du même programme, il participe à l’enseignement du cours « law of the internal market » (co-titulaires : Marianne Dony et Peter Oliver). En outre, dans le cadre du Master complémentaire en droit européen, il participe à l’enseignement du cours relatif à la libre circulation des marchandises (titulaire : Peter Oliver) ; il donne également des séminaires pratiques complémentaires au cours de droit de la concurrence (titulaire : Jean-François Bellis). Enfin, Martín encadre depuis plusieurs années les étudiants de l’IEE qui participent au concours de plaidoirie European Law Moot Court.

Martín est régulièrement invité à intervenir dans des cours donnés dans d’autres universités et institutions d’enseignement (telles que le Collège d’Europe à Bruges, la Vrije Universiteit Brussel et HEC Paris) ainsi qu’à donner des conférences sur des sujets relatifs à ses centres d’intérêt (par exemple, aux universités de Maastricht, d’Utrecht et de Valence, ainsi qu’à l’American Chamber of Commerce à Bruxelles).

 

Pratique du droit de l’Union

 

Martín a travaillé comme collaborateur spécialisé en matière du droit de la concurrence et contentieux pour le cabinet Van Bael & Bellis, Bruxelles, entre 2004 et 2011. De 2011 à 2015, il a travaillé comme juriste pour le Médiateur européen, ce qui lui a permis d’approfondir plusieurs aspects concernant le droit de l’Union en général. Depuis 2015, il est référendaire dans le cabinet de M. le juge Collins au Tribunal de l’Union.

 

Articles