Cecilia Rizcallah

Chercheur

Cecilia Rizcallah est titulaire d’un master en droit public de l’ULB (2015, Grande distinction) et d’un LL.M du Collège d’Europe (2016, Very Good). Elle a obtenu, en 2015, le prix Larcier (récompensant le Major de promotion du Master en droit) et le prix Ganshof van der Meersch (récompensant les mérites d’un(e) étudiant(e) qui a fait preuve des plus grandes qualités dans le domaine du droit public). 

 

Activités de recherche

 

Elle réalise, depuis septembre 2016, une thèse en droit public européen intitulée « La confiance mutuelle : pierre angulaire de l’espace constitutionnel européen ? Analyse transversale et critique d’un principe fondamental du droit de l’Union européenne » dans le cadre d’un mandat d’aspirant du Fonds national de la recherche scientifique, en co-tutelle à l’Université Libre de Bruxelles (sous la direction d’E. Bribosia au Centre de droit européen) et à l’Université Saint-Louis (sous la direction de S. Van Drooghenbroeck au C.I.R.C.). 

 

Activités d’enseignement

 

  • 2015 – … : Assistante en droit constitutionnel à l’Université Saint-Louis (travaux pratiques de droit constitutionnel – 2e année du bachelier en droit)
  • 2015- … : Coach de l’équipe de l’Université Saint-Louis pour le Moot Court en droit constitutionnel

 

Pratique du droit européen 

 

Cecilia s’est spécialisée en droit européen notamment au Collège d’Europe, à Bruges, où elle a réalisé un master bilingue (FR-AN) de spécialisation en études juridiques européennes. Elle a, entre autres, suivi les cours de droit constitutionnel européen, droit de la concurrence, droit du marché intérieur, droit pénal européen, droit social européen, droit des relations extérieures de l’UE, et droit de la citoyenneté européenne. 

Elle a également effectué plusieurs stages dans des cabinets d’avocats à Bruxelles (Linklaters LLP, Eubelius et Nauta Dutilh) ainsi qu’à la Cour constitutionnelle.

Pour plus d’informations, voici le lien de sa page Linkedin.

Articles

Arrêt « C.K. » : transfert « Dublin » interdit en cas de risque de traitements inhumains et dégradants tenant à la situation particulière d’un demandeur d’asile

Par Cecilia Rizcallah, Emmanuelle Bribosia

Gestion de la crise migratoire et droits fondamentaux des demandeurs d’asile : Quelles sont les limites des transferts « Dublin » lorsque de graves risques de violation des droits de l’homme existent ? Le commentaire rédigé par E. Bribosia et C. Rizcallah relatif Lire plus

European and International Criminal Cooperation: A Matter of Trust? CJEU (Grand Chamber), Aranyosi and Caldararu, 5 April 2016, Joined Cases C 404/15 and C 659/15 PPU – CJEU (Grand Chamber), Petruhhin, 6 September 2016, Case C-182/5

Par Cecilia Rizcallah

The case note analyses the fundamental function trust in EU and International criminal cooperation by comparing the rulings held by the ECJ in the case Aranyosi and Caldararu in the framework of the European Arrest Warrant System and in the Lire plus

Carte blanche à E. Bribosia et C. Rizcallah: L’affaire des « visas humanitaires ». Drame à Alep : esquive à Luxembourg, espoir à Bruxelles ?

Par Cecilia Rizcallah, Emmanuelle Bribosia (2016)

Tous les mois, l’IEE donne Carte Blanche à son équipe académique et scientifique ou ses collaborateurs pour commenter un sujet d’actualité. En mars, Emmanuelle Bribosia, Directrice du Centre de droit européen, et Cecilia Rizcallah, chercheuse au Centre de droit européenne, commentent l’arrêt Lire plus

La protection des droits fondamentaux dans l’Union européenne : l’immuable poids des origines? Examen critique de l’existence et du fonctionnement d’un critère téléologique dans la détermination de l’applicabilité de la protection européenne des droits fondamentaux

Par Cecilia Rizcallah (2015)

  La dynamique initiale qui a essentiellement conduit au développement des droits fondamentaux dans l’Union européenne peut être qualifiée d’instrumentale. En effet, plutôt que d’être poursuivie pour elle-même, la protection européenne des droits de l’homme semble être apparue à l’origine Lire plus