Publication du livre “L’Europe au kaléidoscope” en l’honneur de Marianne Dony

mardi 3 dcembre 2019

L’Europe au kaléidoscope – Liber Amicorum Marianne Dony” édité en l’honneur de la professeure Marianne Dony aborde les grandes matières du droit européen auxquelles elle s’est consacrée tout au long de sa carrière. Tel un kaléidoscope réfléchissant un nombre infini d’images, la diversité des sujets abordés reflète non seulement la polyvalence de l’expertise de Marianne Dony, mais aussi la place primordiale du droit européen dans la vie des justiciables.

Le 7 novembre 2019 est sorti “L’Europe au kaléidoscope – Liber Amicorum Marianne Dony” sous la direction d’Emmanuelle Bribosia, Nicolas Joncheray, Areg Navasartian et Anne Weyembergh.

Trois visions du droit européen

L’ouvrage est divisé en trois grandes parties.

La première, « droit constitutionnel », aborde des questions transversales comme celles des valeurs et des principes de l’ordre juridique de l’Union européenne, le fonctionnement de ses institutions, et ses rapports avec les ordres juridiques des États membres.

La deuxième partie, consacrée au « droit économique », traite principalement de l’Union en tant que marché intérieur où la concurrence est libre et non faussée. Il y est principalement question du droit de la concurrence et du droit des aides d’État, mais également du droit financier.

Enfin, la troisième partie, « relations extérieures », questionne le rôle de l’Union européenne en tant qu’acteur au plan international. Y sont à la fois examinées la nature des compétences externes de l’Union, ainsi que ses actions extérieures dans divers domaines, tels que la traite des êtres humains, les relations entre l’Union et les pays du Sahel ou encore le Brexit.

“L’Europe au kaléidoscope – Liber Amicorum Marianne Dony” est publié aux Éditions de l’Université Libre de Bruxelles.

38 auteurs ont contribué à l’édition de cet ouvrage qui a été publié lors d’une cérémonie en l’honneur de la professeure Marianne Dony ayant eu lieu le 7 novembre 2019.

Marianne Dony, une carrière consacrée au droit européen

La carrière universitaire de Marianne Dony s’étend sur presque 40 ans. Licenciée en droit en 1977 à l’Université libre de Bruxelles avec cinq fois la plus grande distinction, elle a obtenu le Prix René Marcq récompensant l’étudiant ayant fait preuve de la meilleure aptitude à la recherche scientifique. Après une licence spéciale en droit économique en 1979 (ULB), elle devient docteur en droit avec la plus grande distinction le 28 mars 1990 avec une thèse intitulée « La responsabilité des pouvoirs publics en cas d’intervention dans une entreprise en difficulté » (ULB) et rédigée sous la direction du professeur Pierre Van Ommeslaghe. Elle a rejoint, en 1979, l’Institut d’Études Européennes en tant que assistante, et a par la suite assumé diverses charges scientifiques et académiques. En 2003, elle devint chargée de cours à temps plein, et a obtenu en 2009 le statut de professeure ordinaire. Durant la même année, elle obtint également une chaire Jean Monnet de l’Union européenne ad personam, et devint Membre de l’Académie royale de Belgique, Classe des Lettres et des Sciences morales et politiques.

Le premier objet des recherches de Marianne Dony est le contrôle des aides d’État. À partir de sa thèse de doctorat, elle n’a cessé d’en approfondir l’analyse et s’est imposée comme l’une des meilleures spécialistes de cette matière en Europe. Les recherches qu’elle a menées, dans le cadre des aides d’État, sur le financement des services d’intérêt général l’ont naturellement conduite à faire des services d’intérêt général son deuxième thème important de recherches. Marianne Dony a ensuite élargi le champ de ses recherches à d’autres domaines tels que les compétences de l’Union européenne, ses relations extérieures ou ses évolutions institutionnelles.