Arrêt « C.K. » : transfert « Dublin » interdit en cas de risque de traitements inhumains et dégradants tenant à la situation particulière d’un demandeur d’asile

mercredi 7 juin 2017

Gestion de la crise migratoire et droits fondamentaux des demandeurs d’asile : Quelles sont les limites des transferts « Dublin » lorsque de graves risques de violation des droits de l’homme existent ? Le commentaire rédigé par E. Bribosia et C. Rizcallah relatif à l’arrêt CK, paru aujourd’hui dans le nouveau numéro du Journal de droit européen, tente d’apporter des pistes de réponse à cette question fondamentale qui se pose en droit de l’Union.

 

voy. E. Bribosia et C. Rizcallah, « Arrêt « C.K. » : transfert « Dublin » interdit en cas de risque de traitements inhumains et dégradants tenant à la situation particulière d’un demandeur d’asile », Journal de droit européen, 2017, n°5, pp. 181 et s.